SUMI-E - LA PEINTURE A L'ENCRE

Atelier de l'initiation à la technique sumi-e

Je tente de découvrir dans le sumi-e, la peinture à l'encre japonaise, le sens particulier de la matière, le minimalisme des éléments.

Cette peinture peut exprimer la beauté dans la simplicité et dans le dynamisme du mouvement, dans la fluidité de la nature. Mes recherches scientifiques sont liées par ailleurs à l'esthétique japonaise et à leur influence sur des formes artistiques européennes.

J'ai enseigné le sumi-e aux Centres culturels japonais ainsi qu'à l'Institut Oriental de Saint-Pétersbourg où j'ai proposé un programme qui associait cette technique de la peinture aux autres arts traditionnels japonais.

 

"My paintings explore the idea of emptiness and the void and its relevance for our understanding of the whole. I venture to jibe Russian idylls and juxtapose it with Japanese aesthetics and art. I focus on the asymmetry of minimalism, as I try to grasp and harness the ascetic art form; to paint it in the colour of simplicity: my ideal of beauty and tranquility. I try to find beauty in pure forms, in the dynamics of dance expression, the transience of nature and  discover in sumi-e, japanese ink painting, and suminagashi, ink painting on water, a fine sense of material. I aspire to the expressive laconic elements – common feature of Japanese  design aesthetics – in which our everyday life is raised to the rank of the art and the technique of sumi-e to the style of life."

 

 

Sumi-e

 

Le sumi-e est une technique de la peinture à l’encre japonaise qui se caractérise par le minimalisme des touches du pinceau et l’appréciation de l’espace blanc du papier.  L’idée du vide dans le tableau repose sur l’esthétique de l’abnégation – renoncement à la représentation qui acquiert une charge aussi intense que les traces noires. Le sumi-e est apparu au Japon au XIVème siècle dans les temples zen. Les touches naissent spontanément, elles témoignent directement de la concentration, de l’énergie, de la profondeur parce que dans cette technique il ne faut pas chercher à embellir les choses mais plutôt à les simplifier. Les sujets essentiels comme les herbes, les animaux, les fleurs, les nature-mortes sont totalement isolés de leur milieu. Van Gogh a écrit à propos de la peinture japonaise : « Leur travail est aussi simple que de respirer et il fait une figure en quelques traits sûrs avec la même aisance comme si c’était aussi simple que de boutonner son gilet ».

Buts de l'atelier

 

Au cours de l’initiation à la peinture à l’encre japonaise découvrez l’histoire, la philosophie et les techniques de base de la peinture à l’encre japonaise et réalisez vos premières compositions et peintures. Le cours comprend la découverte de la technique à l’encre sumi-e, l’apprentissage de techniques diverses de la peinture à l’encre dans l’atmosphère japonaise. Il permet de développer la créativité et le potentiel artistique, la compréhension de l’esthétique japonaise.

 

Public visé: Ce cours est aussi bien destiné au débutant souhaitant se familiariser avec la culture et l’esthétique japonaise, à la peinture à l’encre qu’à l’artiste voulant améliorer ses compétences ou bien enrichir les techniques et donner du nouvel sens à son travail. C’est un atelier accessible à tous les niveaux. 

 

 

 

L’atelier dure 2 h. et comprend le travail individuel, ainsi que collaboratif, la théorie et la pratique. Le cours de l’initiation consiste de cinq parties :

 

 

Vous voulez apprendre la peinture à l'encre sumi-e?

Note: Please fill out the fields marked with an asterisk.